Cultiver vos racines et enrichir votre histoire.

Diplômé d’Etat en 2000 et formé à l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims, Germain Bourré passe ensuite cinq années aux côtés du designer Jean-Marie Massaud. Responsable de projet, il a su lier les exigences d’un dessin sans concession et les réalités économiques et humaines de grandes maisons telles Lancôme, Yves St Laurent, Renault, Cassina, Cappellini.

En 2005 il crée son atelier à Paris pour y cultiver l’aspect pluridisciplinaire de son métier. La quête du projet vivant et en devenir le mène vers des univers peu investis par le design, notamment le culinaire et le végétal, en travaillant des échelles allant de l’objet à l’espace. Il collabore dès lors avec les grands chefs français et étrangers comme Pierre Hermé à Tokyo, Arnaud Lallement**, Jean-Pierre Vigato** ou Mathieu Viannay**. Chaque projet est une quête de sens, de cohérence et d’esthétique où la qualité de l’échange conditionne une pleine réussite.

De l’artisanat aux grandes maisons de luxe en passant par l’industrie, l’objectif ultime de Germain Bourré est de donner un éclairage nouveau, sensible et partagé, sur une histoire et d’en exprimer la richesse et la particularité par l’innovation et le dessin.

Sa méthode spécifique d’interrogation est appelée par de grandes marques pour traduire leurs valeurs. Veuve Clicquot Ponsardin, Valrhona, JL Coquet, Barilla ou la Vache qui Rit lui confient l’écriture d’instants vécus, la création d’objets consommés ou d’espaces pratiqués. Le Ministère de la Culture et l’IFC de Tunis le missionne en 2010 pour l’accompagnement de l’artisanat local autour du geste d’accueil du pain et l’huile d’olive.

"Designer, scénographier, c’est autant questionner le dessin que le dessein. Le projet prend forme et sens lorsque la question est limpide et partagée. Les champs d’intervention du dessin deviennent alors multiples et trouvent leur légitimité dans la pertinence de la réponse qu’ils apportent."

"Chaque projet est dessiné avec l’exigence que nécessite la création d’un outil permettant le partage d’un savoir et la transmission d’une information."


Le Studio est orchestré comme un espace de rencontre où les meilleures compétences de design, de graphisme d’architecture ou de paysagisme sont conviées en fonction de la nature et des besoins des projets garantissant un plaisir renouvelé et pérenne.

En 2010, Germain Bourré cofonde l’atelier d’édition d’objets et de mobiliers Miloma. Il embrasse alors une dimension supplémentaire de la vie d’un produit qui lui permet de mesurer plus encore la pertinence d’un dessin et sa réalité économique et commerciale.

En 2011, avec l’architecte paysagiste Julien Maïeli, ils rendent perméables les frontières du design et du paysagisme en présentant la parcelle «Jardin à la rue» lauréate du Festival international des Jardins de Chaumont sur Loire. Projet urbain pour demain plébiscité par le public et par la critique, il sera remarqué et acheté par le parc du Futuroscope.

En 2013, il dessine Aréna, un service en porcelaine de Limoges pour la marque française JL Coquetet le chef Philippe Etchebest** à St Emilion.

En 2014, le concept de rôtisserie contemporaine Solyles voit le jour après un accompagnement global portant du positionnement de marque, en passant par le concept de carte, l’identité de marque, le packaging jusqu’à la conception des espaces de vente et restauration,

Membre de l’association «Particule 14» il mène des réflexions prospectives livrées au sein d’expositions régulières et anime des workshops qui accueillent un public international.

L’ESAD de Reims le convie en 2014 pour enseigner en design notamment pour le post diplôme «design culinaire» dirigé par Marc Brétillot.
Développé et hébergé par Fastboil